UNE PRESSE

C’était écrit dans la presse

Petit tour d’horizon de “C’était écrit” dans la presse.

“Tout au long, on savoure ce récit analytique aussi éclairant que captivant, pimenté de petites phrases aigres-douces voire assassines et de révélations” Christine Rousseau pour Le Monde (04/02/2018)

Félix Seger, co-réalisateur était l’invité de Clémence de la Baume dans le 22h-minuit sur Franceinfo (02/02/2018) :

“De la victoire surprise de François Fillon à la primaire de la droite à la défaite au premier tour de l’élection présidentielle, le documentaire permet une plongée dans les coulisses de cette conquête manquée.” Franceinfo (29/01/2018)

La critique d’Eva Roque pour Europe 1 (02/02/2018) :

“Ce décryptage vachard s’appuie sur des épisodes passés du parcours de Fillon (guerre avec Copé pour la présidence de l’UMP, relations fielleuses avec Sarkozy, etc.), pour expliquer l’enchaînement des décisions calamiteuses ayant abouti à un échec personnel, mais aussi à un éclatement de la droite. Un nombre impressionnant de journalistes et de politiques impliqués dans sa campagne (Thierry Solère, François Baroin, Gilles Boyer…) refont le match au fil d’anecdotes cruelles, souvent savoureuses. Ainsi, l’ex-directeur de campagne de Fillon, Patrick Stefanini, raconte ne pas avoir voté pour lui… Encore aujourd’hui, certains membres de l’entourage politique semblent incrédules face à un tel fiasco, d’autres, méchamment réjouis par une histoire à scandale digne d’un scénario de série. Entre coups de griffes et coups de théâtre, ce documentaire grand public, classique dans sa forme, malaxe la matière vivante de la politique avec un vrai sens de la dramaturgie.”
Hélène Marzolf pour Télérama (31/01/2018)

Bruce Toussaint est revenu sur les origines de la série “C’était écrit” dans les pages de Paris Match (02/02/2018) :

“France 5 m’a demandé de réfléchir sur un nouveau concept autour de ce qu’on appelle l’histoire immédiate, l’actualité récente entrée dans l’histoire. L’idée était de réfléchir aux réelles causes d’un évènement, celles qui sont un peu plus cachées. L’affaire Fillon s’est imposée à nous. L’histoire est folle.”

“Le scénario fut tel qu’en redérouler le fil a tout du polar. Porté par Bruce Toussaint, qui mène les nombreux entretiens, et élégamment produit par Alexandre Amiel (Caméra subjective), ce premier numéro de la nouvelle série documentaire C’était écrit (France 5) revient, par le biais du candidat Fillon, sur la folle campagne présidentielle de 2017. C’est une réussite.” Jonathan Bouchet-Petersen pour Libération (26/01/2017)

Bruce Toussaint était de passage dans C à vous sur France 5 (02/02/2018) :

© Copyright Camera Subjective. Site réalisé par l'Autre Tribu